Kozeries en dilettante

blog garanti sans ligne éditoriale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 1 mars 2017

8 mars, la parole aux femmes

Le 8 mars est une journée internationale commémorant les luttes des femmes. [1]

À cette occasion, j’ai vu passer une initiative déjà vue l’année dernière (et la précédente ?) consistant à ce que des hommes se prennent en photo avec du rouge à lèvres. Je tairai charitablement ce que je pense de cette campagne et me contenterai de reproduire ici des contre-propositions que j’ai faites sur Twitter à l’attention des hommes qui souhaitent se montrer solidaires en cette journée. Je souhaite aussi y apporter des explications complémentaires puisque ces propositions ont soulevé des interrogations.

  • Idée 1 : signaler sur son blog (à travers un large extrait et un lien par exemple) un billet/article dont une femme est l’auteur qui vous semble n’avoir pas mérité assez d’attention ou dont vous voulez renforcer l’audience.
  • Idée 2 : ne pas twitter comme d’habitude, uniquement retwitter des femmes ayant twitté un truc qui vous intéresse.
  • Idée 3 : publier une liste des femmes expertes ou spécialistes dans votre domaine. Au passage, effectuer cette recherche pourrait vous permettre d’en découvrir :)

Une explication générale pour commencer : j’ai orienté ces propositions autour de la parole publique, de la visibilité. L’idée commune des trois points ci-dessus est de relayer auprès de votre propre audience ce qui vous a intéressé/interpellé dans ce que vous avez lu ou entendu. L’idée est aussi que le (relatif et bref) silence rend plus disponible à l’écoute. Écouter, relayer.

Ma motivation principale est due aux campagnes de harcèlement de plus en plus nombreuses et virulentes, y compris à travers des menaces de viol ou de meurtre[2], à l’égard des féministes qui s’expriment sur internet et en particulier sur les réseaux sociaux. Je dis « féministes » mais en fait toutes les femmes investissant un champ réputé masculin sont traitées à la même enseigne. Une grosse vague, qui a pris ses racines sur des réseaux comme 4chan et les forums de jeux vidéos (le mouvement GamerGate) et qui avance en parallèle d’une entreprise de saturation des commentaires des journaux, de Facebook et de Twitter[3] par l’extrême droite – cette coïncidence n’est bien sûr pas un hasard – avec deux cibles principales : les racisés et les femmes. Une façon de se montrer solidaire de ces cibles – et en ce 8 mars, des femmes – est de diffuser leur message.

Au-delà de cette motivation principale autour d’attitudes dont nous serons tous d’accord – entre gens de bonne compagnie – pour les qualifier d’inacceptables, il y a le sexisme quotidien qui fait qu’en réunion on écoute plus les hommes que les femmes, que sur Twitter les hommes ont globalement plus d’écho que les femmes, qu’en conférence on invite plus les hommes que les femmes[4], qu’on est capables de citer un nombre d’experts hommes bien supérieur à celui de femmes et que ce peut être l’occasion de se décaler d’un pas, de se mettre en retrait une petite journée qui pourrait servir à élargir votre horizon des trucs intéressants à lire et à entendre les autres jours aussi !

Notes

[1] Le premier écueil concerne son appellation, selon que l’on omet carrément «luttes», qu’on le remplace par «droits» ou qu’on mette femme au singulier ou au pluriel. C’est un point important car il reflète ce qu’on souhaite faire passer comme message de ce qui est à honorer ce jour-là. Perso j’utilise indifféremment droits ou luttes mais je mets toujours le pluriel à femmes. Le second écueil concerne l’origine de cette date. Je m’en remets quant à moi à cet article de Stéphanie Arc sur le site du CNRS.

[2] Avec photos des femmes dans leur quotidien ou publication de leurs coordonnées personnelles pour bien montrer que la menace est réelle.

[3] Pour la petite histoire, la série de tweets où j’émettais ces propositions a d’ailleurs fait l’objet d’un « raid » (modeste mais réel) de membres d’un forum de jeux vidéos. Un rien les chagrine ces pauvres gens.

[4] Je salue au passage Paris-Web, qui évite quasi totalement ce biais :)

Les jours d’avant

samedi 3 décembre 2016

Idées pour des cadeaux de Noël

Durant les deux précédentes semaines : l’élection de Trump ; les prochaines élections en Europe (Autriche, Italie, France) au risque de victoires de fascistes ; des lois autorisant la surveillance de masse ; une condamnation à la prison ferme pour le vol (...)

jeudi 17 novembre 2016

À dérouler

Dans un tweet impulsif hier je disais « J’en peux plus des “à dérouler”, ouvrez un blog, bordel ! » Ce tweet a suscité quelques retweets, quelques réponses et quelques mésinterprétations. Alors pour éviter de faire exactement la même chose que ce contre quoi (...)

vendredi 10 juin 2016

La rose, le renard et le Petit Prince

– Je suis désolée, je n’arrive pas à écrire ce texte, je suis paralysée. – Je te donne un peu plus de temps si tu veux, ou bien tu peux écrire là-dessus, sur cette difficulté. – Oui, je vais peut-être faire ça. Je ne l’ai pas fait, j’ai envoyé un texte bâclé (...)

mardi 2 février 2016

It's complicated

Ils sont deux gars, entre 17 et 20 ans à vue de nez, devant moi dans l’escalator à la sortie du métro. Ils ont l’allure typique des jeunes banlieusards, blouson «bibendum», capuche remontée sur la tête, par dessus la casquette pour l’un d’eux, lunettes de (...)

Toutes les archives de ce blog classées par date →

Séries spéciales

  • Mes petits cailloux. Un billet-caillou pour chaque année en remontant le chemin de 2006 à ma naissance.
  • Photographies. Regroupement de la sélection mensuelle de mes photos les moins moches.
  • Les jeudis de la migration. Billets d'accompagnement pour une migration en douceur de Dotclear 1 vers Dotclear 2.

Recherche

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche interne de ce blog.

Recommandé par les Kozeries

  • Radio Kastafiore. Une sélection musicale pour vous caresser les oreilles.
  • Allez-y donc. La liste de mes blogs et sites préférés (en cours !).

Confort de lecture

Décoration. – Ce blog peut être présenté de différentes façons. Si ce décor ou cette architecture de page ne vous plaisent pas, essayez les habillages Chou Hibou ou Anna Moffo ou Platée ou Noriko. Revenez à celui-ci depuis l'un d'entre eux en choisissant « Courant d’air ».

Navigation. – Comme sur la quasi totalité des sites web, on revient à l'accueil en cliquant sur le titre du blog.

Liens. – Les liens s’ouvrent par défaut dans la même page. Si vous préférez les ouvrir dans un autre onglet ou une autre fenêtre, cliquez sur la molette centrale de votre souris (Windows) ou en maintenant la touche cmd enfoncée (Mac).