Kozeries en dilettante

blog garanti sans ligne éditoriale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Garfieldd

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 3 février 2006

Garfieldd : le verdict est rendu

Message de Garfieldd à l'attention de celles et ceux qui l'ont soutenu

J'ai été informé aujourd'hui de la décision du Ministre me concernant.

Le Ministre est revenu sur la révocation, ainsi qu'il l'avait annoncé dans son communiqué de presse du 20 janvier dernier.

Je suis sanctionné, certes, mais mon maintien dans l'Education Nationale est assuré. Je ne peux ni ne souhaite m'exprimer plus avant.

Quelle que soit la forme que vos soutiens aient pris, quel qu'en ait été l'impact et l'influence sur la décision finale, je veux vous remercier.

Tous et toutes.

Sincèrement.

Chaleureusement.

Parce que sans ce soutien, sans ces marques de sympathie, d'amitié, de confiance, j'aurai eu du mal à tenir. Je vais continuer à m'en nourrir.

Rien n'est vain quand il s'agit d'aider un mec qui était en train de sombrer, et vous avez été formidables.

Merci.

Garfieldd

Les réactions

lundi 30 janvier 2006

Chaîne de billets p0rn0graphiques du proviseur révoqué - 30 janvier

Si vous participez à la Chaîne p0rn0graphique voici le billet vers lequel trackbacker ou signaler vos contributions du jour.

Les deux URLs vers lesquelles trackbacker aujourd'hui :

  • Ici :
    http://kozlika.org/kozeries/tb.php?id=442
  • Sur le blog de soutien :
    http://www.soutenons-garfieldd.org/dotclear/tb.php?id=148

Et n'oubliez pas de vous rendre régulièrement sur le site Soutenons Garfieldd, qui centralise les infos et initiatives.

La mobilisation continue

dimanche 29 janvier 2006

Chaîne de billets p0rn0graphiques du proviseur révoqué - 29 janvier

Si vous participez à la Chaîne p0rn0graphique voici le billet vers lequel trackbacker ou signaler vos contributions du jour.

Les deux URLs vers lesquelles trackbacker aujourd'hui :

  • Ici :
    http://kozlika.org/kozeries/tb.php?id=441
  • Sur le blog de soutien :
    http://www.soutenons-garfieldd.org/dotclear/tb.php?id=147

Et n'oubliez pas de vous rendre régulièrement sur le site Soutenons Garfieldd, qui centralise les infos et initiatives.

La mobilisation continue

samedi 28 janvier 2006

Chaîne de billets p0rn0graphiques du proviseur révoqué - 28 janvier

Si vous participez à la Chaîne p0rn0graphique voici le billet vers lequel trackbacker ou signaler vos contributions du jour.

Les deux URLs vers lesquelles trackbacker aujourd'hui :

  • Ici :
    http://kozlika.org/kozeries/tb.php?id=439
  • Sur le blog de soutien :
    http://www.soutenons-garfieldd.org/dotclear/tb.php?id=145

Et n'oubliez pas de vous rendre régulièrement sur le site Soutenons Garfieldd, qui centralise les infos et initiatives.

La mobilisation continue

La chaîne se poursuit ici

vendredi 27 janvier 2006

Chaîne p0rn0graphique

Joignons l'utile au péché mignon des blogueurs !

  1. Rendez-vous sur webarchives ou le cache de Google.
  2. Choisissez un billet, publiez-le (billet complet) sur votre blog.
  3. N'oubliez pas de mentionner son auteur, la date et le titre.
  4. Informez vos lecteurs que vous participez à une initiative de soutien à Garfieldd. (Infos et centralisation des initiatives sur http://www.soutenons-garfieldd.org)
  5. Envoyez-le en trackback sur le blog de Kozlika[1] dans le billet p0rn0graphique du jour de votre publication et sur Soutenons Garfieldd[2] dans le billet consacré à cette chaîne. Si vous ne pouvez pas faire de trackback depuis votre plate-forme signalez votre parution dans les commentaires.
  6. Passez la chaîne à cinq personnes.

Bonus : pour réaliser un Google bombing positif, choisissez comme titre de votre billet d'associer plusieurs mots de la liste suivante : Garfieldd - proviseur - révoqué - prnographique - blog - blogueur - Mende - Peytavin.

Je passe cette chaîne aux cinq premiers commentateurs de ce billet.

La chaîne continue ici.

Notes

[1] Aujourd'hui celui-ci. URL de trackback : http://kozlika.org/kozeries/tb.php?id=438

[2] URL de trackback pour aujourd'hui : http://www.soutenons-garfieldd.org/dotclear/tb.php?id=142

jeudi 26 janvier 2006

Le billet p0rn0graphique du jour (9)

Tout quitter mais tout emporter (P. Chatel)

Par Garfieldd, mardi 21 juin 2005 à 21:57 :: ¤ Au travail

Tout quitter mais tout emporter
Avec ma maison sur le dos
Comme un escargot

Y a de jours et c'est pas commode
Où je m'envoie dans les antipodes
Pour oublier ce qui me gêne en moi
En rêvant de garder ce qui va
Mieux que ceux qui font jamais ce qui disent
J'emporterais dans ma valise
Mes échecs pour jouer et gagner...

Comment expliquer que je n'ai rien à raconter alors que je n'ai quasiment pas un moment à moi ?

Les journées sont longues, denses, pleines d'activités variées et dépareillées.

Trop de choses à faire, trop de décisions à prendre, d'arbitrages à rendre, de projets à dessiner, de dossiers à finaliser. Cette urgence me plait. Elle me stimule.

Parallèlement j'essaie de vivre le plus intensément possible des moments de dernière complicité avec les enseignants qui sont déjà presqu'en vacances et qui osent, alors qu'on prend le café en salle des profs, faire comprendre qu'ils craignent d'être gagnés par ce sentiment nostalgique qui accompagne le départ de leur proviseur.

Je leur suis reconnaissant de prendre le peine de me le dire et de me faire comprendre que ce sont des regrets qu'ils ne résolvent pas exprimer trop ouvertement.

Quand on est pétri de doutes, on a besoin d'être réconforté. Or, cette fameuse notion de solitude liée à l'exercice du pouvoir empêche trop souvent d'échanger sereinement, lucidement, avec franchise sur les bons aspects des relations professionnelles que l'on a cherché à nouer et à entretenir.

Alors j'ai envie de remercier ceux qui osent me dire, à mots couverts bien sûr, avec pudeur évidemment, qu'ils se sont sentis bien pendant trois ans.

J'ai besoin de ça. J'ai toujours eu besoin d'être conforté, rassuré. J'ai besoin de savoir qu'on m'aime et que j'ai été apprécié. Même si je le sais tardivement ou trop tard.

L'exercice du pouvoir ne m'a pas enlevé cette part (imbécile peut-être) d'humain, d'affectif que je conseille pourtant aux autres d'oublier dès lors qu'ils sont sur le terrain professionnel.

Ce n'est pas de la reconnaissance que je cherche, c'est simplement le témoignage que le temps, l'énergie, la passion que j'ai dépensés avec plaisir, bonheur et fougue pendant trois ans ont porté leurs fruits. J'ai besoin de savoir que les profs se sont senti respectés, aimés, appréciés. J'ai besoin de savoir que ce mot - confiance - que j'ai employé lors de mon premier discours devant les profs et les agents, il y a trois ans, a été compris et partagé. Qu'il a eu un sens.

J'ai un besoin quasi viscéral de savoir que je n'ai pas aimé ce lycée en vain...

Savoir, puisque la vie professionnelle me sert souvent à cacher le vide de la vie personnelle, que j'ai réussi à partager un bonheur. Au moins UN.


logo soutien Garfieldd Afin que chacun puisse se faire une idée de la teneur hautement p0rn0graphique du blog de Garfieldd, j'ai choisi de publier chaque jour ou presque pendant quelque temps l'un des billets du blog, qu'il a fermé le 19 octobre 2005 en apprenant qu'il était suspendu. Ce billet et tous les autres sont accessibles via webarchives.org, une institution sans but lucratif qui archive à fins documentaires et historiques des sites web même après leur fermeture.

Toutes les informations et initiatives sur le blog www.soutenons-garfieldd.org.

mercredi 25 janvier 2006

Le billet p0rn0graphique du jour (8)

Les sucettes (France Gall - 1966)

Par Garfieldd, jeudi 23 septembre 2004 à 23:24 :: > ça se passe en musique

Annie aime les sucettes
Les sucettes à l'anis
Les sucettes à l'anis
D'Annie
Donnent à ses baisers
Un goût ani-
Sé. Lorsque le sucre d'orge
Parfumé à l'anis
Coule dans la gorge d'Annie
Elle est au paradis.

Depuis quelques temps on s'est rendu compte que l'obésité faisait des ravages, mais pas uniquement chez les ados américains gavés de Mac Do, de Coca, de pop-corn et d' ice-cream.

Au pays du bien manger, les ados, les pré-ados, les enfants même, sont de plus en plus souvent atteints du "syndrome de surcharge pondérale", comme on dit élégamment.

En clair il ya de plus en plus de gras du bide, de bouboules, de gros tas... d'obèses.

Elégamment ou pas, on pointe du doigt la génération XXL qui se profile, pour qui les pantalons baggy et les larges t-shirts de basketteurs ne seront plus seulement une manifestation de la mode mais une obligation pour contenir des formes par trop épanouies...

On nous a expliqué avant les vacances que les distributeurs de friandises allaient être interdits dans les établissements scolaires.

Et puis finalement, à la rentrée c'est plus aussi simple...

Faut dire qu'entre temps les vacances sont passées. Et que les lobbies ont bien travaillé.

A l'origine, le projet prévoyait qu'il y aurait sur les paquets de bonbons, sur les emballages des barres chocolatées, des carambars et des fraises tagada une mention légale à l'instar de celles qui ornent (avec l'efficacité que l'on sait) les paquets de cigarettes.

A l'origine le projet prévoyait aussi que les publicités télévisées pour les friandises seraient réglementées, voire interdites... Les enfants devant la télé le mercredi matin ne faisant pas la différence entre pub et dessins animés... Les enfants devant la télé le mercredi matin étant la cible directe de 62% des espaces publicitaires diffusés par TF1 par exemple...

Finalement pendant l'été, pendant que les parents offraient à leur progéniture des cornets de glace à 3 boules, des sodas qui font pshitt et des chips pour accompagner le poulet froid parce les enfants n'aiment pas les crudités, pendant ce temps là les industriels négociaient...

La mention légale sur les dangers de l'abus de sucre sur les paquets de bonbons Haribo n'est plus obligatoire... Elle peut être inscrite en tout petit, à côté de la nomenclature des colorants. Ou même ne pas figurer moyennant une redevance qui sera reversée à un organisme chargé de faire de la prévention santé.

La règlementation de la pub à la télé n'a pas survécu face au poids industriel (et politique?) de la régie publicitaire des télés privées.

Quant aux distributeurs de friandises dans les écoles, Ph. Douste Blazy se prononce encore aujourd'hui pour leur interdiction...

Je me souviens qu'il y a 18 ou 19 ans je m'occupais du Foyer Socio-Educatif du lycée dans lequel je travaillais comme Conseiller Principal d'Education.

S'occuper du FSE, c'était avant tout être trésorier, faire les comptes, passer les mercredis après-midis à faire des rouleaux de pièces de monnaie que j'allais soigneusement chaque semaine déposer au Crédit Agricole, qui ne créditerait le compte qu'après avoir soigneusement trié les pièces et tout recompté...

Tous ces rouleaux c'était la recette des distributeurs de boissons et de friandises installés sous le préau. C'était la recette de la cafétéria installée au rez-de-chaussée du bâtiment d'internat. C'était le moyen de financer des activités socio-éducatives, des sorties au cinéma, des sorties au bowling, des voyages à Paris ou a Barcelone.

C'était le moyen aussi de faire participer des élèves à la vie du lycée en leur faisant accepter des responsabilités.

Je ne vais évidemment pas défendre le gavage des élèves à coup de barre de Mars-Twix-Lion (pour rugir de plaisir) ou de Coca-Fanta-SevenUp... Mais je me dis aussi qu'alors qu'on demande aux établissements scolaires de ne pas solliciter le porte monnaie des familles (l'école est et doit rester gratuite), il est impensable qu'il n'y ait pas d'activités socio-éducatives proposées à l'ensemble des élèves, incongru qu'il n'y ait pas de sorties pédagogiques programmées dans l'année, mal vu que le foyer des internes ne soit pas équipé d'un lecteur de dévédé avec un abonnement au video-club, un à Canal Plus voire à TPS... Gratuitement bien sûr ce qui permettra une fois encore d'ancre dans l'esprit de la jeune génération que tout est un dû et que rien ne se paye...

Je ne parlerai même pas de Nadia, maman célibataire de trois enfants, qui gère la caféteria, qui accueille les élèves dans le forum, et dont le salaire est payé en partie par l'Etat et en partie grâce aux recettes du Foyer (dans le cadre d'un Contrat Emploi Solidarité)... donc grâce à ces saloperies sucrées que bouffent des gosses devenus gras à cause de l'incurie de l'école et avec ma complicité de chef d'établissement...

C'est tellement facile de se donner bonne conscience en se contentant de faire disparaître les distributeurs honnis des écoles... sans s'attaquer à la force de frappe publicitaire des industriels tout puissants.

Parait que les députés se sont émus recemment en levant les bras au ciel et en se répandant dans les médias (entre une pub pour Coca et une pour Pepsi) que le projet originel avait été abandonné. Pas un de ces vertueux élus ne semble se souvenir qu'il existe une procédure qui s'appelle projet de loi d'origine parlementaire qui pourrait, sans doute, permettre de recitifer le tir.


logo soutien Garfieldd Afin que chacun puisse se faire une idée de la teneur hautement pornographique du blog de Garfieldd, proviseur blogueur révoqué[1], j'ai choisi de publier chaque jour ou presque pendant quelque temps l'un des billets du blog, qu'il a fermé le 19 octobre 2005 en apprenant qu'il était suspendu. Ce billet et tous les autres sont accessibles via webarchives.org, une institution sans but lucratif qui archive à fins documentaires et historiques des sites web même après leur fermeture.

Pour d'autres billets évoquant le sujet, cette pelote de liens, chez Laurent Gloaguen (plus de 300 articles recensés à cette heure). Une pétition « Bienveillance pour Garfieldd » a également été lancée par des parents d'élèves ou anciens élèves de Garfieldd. Elle recueille à l'heure où je publie ce billet 2836 signatures. N'hésitez pas à y ajouter la vôtre !

Le blog www.soutenons-garfieldd.org regroupe toutes les informations et initiatives de soutien.


Note : je publie ce billet de Garfieldd en spéciale dédicasse à Samantdi, en souvenir d'un mémorable Fight Bloug :)


Notes

[1] Cette décision va être réexaminée par Gilles de Robien mais les termes qui concluent le communiqué laissent entendre qu'une sanction sera tout de même prise. c'est pourquoi je continue de publier ces si p0rn0graphiques extraits..

mardi 24 janvier 2006

Le billet p0rn0graphique du jour (7)

Cyber Tartuffe

Par Garfieldd, mer 30 juin 2004 à 22:51 :: Dans ma tête...

Ils racontaient dans ce reportage télévisuel que des avocats et des détectives s'étaient spécialisés, aux Etats Unis, dans le "google-ing" et qu'un nouveau verbe venait d'apparaître.

To be googled" signifiait s'être fait piéger par des traces laissées sur le net. Via des écrits ou des échanges sur des forums, en particulier, bien évidemment, sur les sites de rencontres.

Curieux, j'avais cherché sur Google des traces de ma cyber-activité à une époque où je ne sévissais que sur Gayvox.

Curieux encore je m'amusais à taper quelques pseudos de personnes dont je suivais les interventions avec plaisir et intérêt.

Et je tapais, par exemple, parmi les pseudos d'un certain nombre de gayvoxiens prolixes sur les forums, "Matoo".

Lire la suite...

- page 1 de 3