Kozeries en dilettante

blog garanti sans ligne éditoriale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - opéra:Rigoletto

Fil des billets - Fil des commentaires

A lire avant le spectacle...

Alors, c’est un bossu, appelons-le Victor puisqu’on nage en plein soap de toute façon, plutôt vil et lèche-cul qui est le bouffon à la cour du Duc de Mantoue, un beau gosse dont le passe-temps favori est de dépuceler de la catholique, qu’elle soit consentente ou non (ça sert à quoi sinon d’être duc  […]

Lire la suite

Rigoletto (6)

Attention, voici venu le temps de la deuxième série d'écoutes comparées. Vous avez su déceler les versions recommandables de l'œuvre parmi un petit panel où il faut bien l'avouer la concurrence n'était pas si rude. Mais je voulais vous faire la preuve qu'on n'a pas besoin d'écouter vingt opéras par  […]

Lire la suite

Six sopranos, six Gilda, vous êtes experts

Elles étaient six sopranos offertes à l'écoute pour le même air de « Tutte le feste ». Pour que ceux qui débarquent maintenant puissent comparer « en aveugle » les différentes interprétations (il est encore temps de faire part de vos impressions), je révèle leurs noms dans la deuxième partie de ce billet, accessible via le lien Lire la suite ci-dessous. Et pour ceux qui lisent ce billet via leur lecteur RSS, fermez vite cet agréateur ;-)

Lire la suite

Rigoletto (4)

Un trésor. Je viens de trouver chez Karl LE résumé de Rigoletto : L'histoire est un peu compliquée, mais cela vaut bien un bon film policier. Il y a du sexe, de l'action, du sang, et du suspens. Tout démarre sur un bouffon qui amuse la galerie chez un bourge de la ville. Quand il rentre le soir avec  […]

Lire la suite